Rechercher

TROUVER SA VOIE

Mis à jour : mars 29


Serions-nous dépassé·es par nos routines métro/boulot/dodo ? Si l’on s’attarde quelques secondes dans les rayons « développement personnel » des librairies, que l’on écoute le nombre de plaintes autour de nous, le nombre de bilans de compétence faits par nos proches, et les envies de reconversion professionnelle, ma conclusion serait de dire oui!


Alors je vous laisse imaginer à quel point cela « empire » en période de couvre-feu !! Décuplé 1000 fois dû à la fermeture de TOUT à 18h, l’interdiction de sortir faire un jogging ou une activité sportive après une journée difficile, de dîner avec des amis, d’aller à un concert, de faire un bon resto, de chanter et danser à tue-tête, de voir des spectacles….


Autrement dit, la période favorise ce ressenti professionnel de lassitude, de découragement face à un quotidien qui manque d'équilibre, de folie, de tout ce qui a réellement du sens : rire, échanger, nous évader, nous retrouver, nous rencontrer avec nos proches ?



POSER LES BASES


Trouver le job de nos rêves n’est pas chose aisée ! D’autant plus que je suis convaincue, (et mon parcours en atteste), que nous n’avons pas UN mais plusieurs jobs idéaux. Nous évoluons, nous changeons —souvent — et il paraît loin, très loiiiiin, le temps de nos aînés qui restaient 20, 30, 40 ans dans la même boîte.

Et pourtant, malgré cette apparente liberté, beaucoup se sentent englué·es dans leur situation. Une vie professionnelle « épanouie » n’est pas forcément synonyme de bonheur, mais disons qu’elle y participe. Par exemple, un médecin qui a « tout pour être heureux », (un métier stable, une famille, une bonne situation), ne l’est pas forcément si son désir profond était de devenir musicien ! La vie rêvée, n’est pas celle construite et entretenue par le capitalisme qui vous fait croire que AVOIR vaudrait mieux que ÊTRE. Accumuler les richesses, les objets, voitures, vêtements, ne rend pas heureux·se. Nous le voyons par l’émergence de burn-out, dépressions, stress, maladies chroniques, égoïsme et quêtes de sens dans tous les pays développés.


VIVRE


Croulant sous nos quotidiens, nous oublions que la vie est courte, que chaque instant est une chance et une opportunité de nous réaliser, d’avancer vers nos rêves, vers notre mission sur cette terre. Mais attention, la solution est de regarder la réalité en face sur notre situation actuelle et le chemin à accomplir, de l'accepter, et de se mettre en mouvement, à son rythme. Sans tomber dans le fatalisme, ni se sentir coupable d’être là où vous êtes ! Ce serait une double peine totalement inutile.

Le passé et l’inconfort nous servent car ils nous permettent de nous poser les bonnes questions et de construire les fondations solides de notre nouvelle vie.

  • Qu’est-ce qui nous a marqué, plu ou déplu dans nos expériences passées ? Cela peut-être le type de mission, le cadre de travail, les relations avec les collègues, l’indépendance dans les prises de décision, les valeurs de l’entreprise…

  • Les « échecs », — qui selon moi n’en sont jamais — les erreurs, les situations qui se passent mal, les désillusions sont des pistes précieuses pour s’améliorer, rebondir, prendre conscience de ce que vous voulez vraiment, ou ce que vous ne voulez plus !

Comme expliqué dans le dernier article de blog sur mon parcours professionnel, j’ai travaillé il y a quelques années dans une start-up pendant deux mois. Deux mois où tout s’est mal passé de A à Z... Et bien je peux dire (maintenant) que ça m’a bien servi ! Notamment à savoir ce que je ne voulais plus et à écouter et respecter mon intuition !


RÊVER


Une fois que cela est défini, cap sur l’avenir ! Concentrez-vous sur ce que vibre à l’intérieur de vous. Qu’aimeriez-vous laisser comme trace ? Comment faire de chaque journée une source de bonheur, de douceur, d’accomplissement ?

Une technique qui nous vient du Japon, l’Ikigai, est un des outils qui permet de se pencher sur cette délicate question avec une méthode redoutable d’efficacité. Ce mot signifie «raison d’être» en japonais. C’est le croisement entre ce pour quoi nous sommes payés / ce que nous aimons / ce pourquoi nous sommes doués / et ce dont le monde a besoin selon nous.



Vous pouvez vous inscrire à l’un des ateliers que j’anime ici sur mon site ou avec le collectif Edeni dont je fais partie également. Comptez 3 heures d’atelier collectif et une belle amorce de changement !

« Laisse tes rêves changer la réalité, mais ne laisse pas la réalité changer tes rêves » Nelson Mandela

TROUVER


Vous pouvez aussi prendre un temps d'introspection, sortir un papier, un crayon et répondre aux questions ci-dessous pour mieux vous connaître vous-même, et mieux connaître vos limites :

  • Qu’est-ce que vous pouvez changer pour améliorer votre situation dans les jours ou mois à venir ?

  • À quoi voulez-vous que votre vie ressemble dans 5 ans ?

  • Quelles compétences aimeriez-vous développer ?

  • Quelle place souhaitez-vous accorder à votre vie de famille et à vos loisirs ?

  • Si vous deviez mourir dans un an, que changeriez-vous dans votre vie?

  • Et si vous mourriez demain, quelle décision auriez-vous aimé prendre plus tôt ?

Ces questions méritent de prendre un peu de temps, de son côté. Mais une fois cela démarré, vous n'êtes pas seul·e! De nombreuses plateformes permettent soit d’aller plus loin ( Ateliers Ikigai que j'anime avec Etre-Vivre-Agir ou Edeni / Bilans de compétence / Switch Collective) et de nombreux sites qui partagent des offres d'emploi permettent d’étudier des métiers avec un prisme un peu décalé justement, ou plus «honnête» dans leur démarche:


AGIR


« L’accomplissement n’a rien à voir avec de la magie, c’est du travail, des choix, et de la persistance » Michelle Obama

Maintenant que cela est fait, posez-vous, prenez le temps de laisser votre inconscient travailler pour vous, de faire des ponts entre tout ce que vous avez vu !

La créativité passe par des périodes de veille et des périodes d’action. Bien souvent, le lâcher prise, la décontraction, la prise de distance est bénéfique et permet quelques jours ou semaine plus tard, « d’avoir un déclic ». Vous lirez ce jour-là un article, vous entendrez une discussion, et tilt, une connexion se fera avec une autre information que vous aviez en tête et cela vous offrira peut-être une révélation. Cependant, restez actifs·ves ! Vous aurez simplement par ce cheminement « prévenu » votre inconscient d’être ouvert à certaines éventualités que vous n’aviez peut-être pas envisagé plus tôt.



LES BONNES PRATIQUES ÊTRE VIVRE AGIR


Pour conclure, je vous partage simplement ces quelques bonnes pratiques en espérant qu'elles vous aideront à trouver le bon chemin:

  • Cultiver les valeurs d’entraide, de solidarité, et de coopération qui permettront de reconstruire le monde de demain.

  • S’alléger l’esprit en méditant ! Les bienfaits sont reconnus et fort utiles pour prendre de bonnes décisions : Fluidité de l’esprit, meilleurs apprentissages, mémoire et concentration, diminution de l’anxiété et du stress, augmentation de l’empathie, des émotions positives, renforcement de l’immunité et ralentissement du vieillissement !

  • Des applis comme Petit Bambou, ou de nombreuses vidéos Youtube permettent de commencer doucement, de façon guidée, en y accordant quelques minutes par jour. (D'ailleurs, savais-tu que 50% des CEO de la Silicon Valley méditaient chaque jour?)


Désormais, les clés sont entre vos mains et n'oubliez pas que personne ne pourra mieux créer, dessiner et vivre sa vie rêvée que VOUS !

« Là où se trouve une volonté, il existe un chemin » Winston Churchill

Athéna Montuoro

89 vues0 commentaire

© Etre Vivre Agir

  • LinkedIn - Black Circle